SKO-Gebaeude_IMGL8392.JPG

Points forts de l'ASC durant l'exercice 2017

Le plan de législature 2017-2019 a été accepté lors de l'Assemblée des délégués à Bellinzone le 10 juin 2017. Les objectifs principaux de la législature sont:

  • Renforcer la marque ASC

  • Stabiliser les cotisations de membres et à moyen terme, les faire à nouveau progresser

  • Communication systématique sur le marché des avantages d'une affiliation et renforcer le travail sur le marché dans les points de vente

  • Nouvelle construction de l'immeuble Hotzestrasse

  • Réussir la mise en œuvre du projet d'anniversaire des 125 ans de l'ASC

Malgré un recul des cotisations de membres, l'exercice 2017 a été clôturé avec un bénéfice. Même si nous avons enregistré quelques succès - comme l'augmentation continue de la part des membres femmes et du nombre de partenariats d'entreprise - l'effectif des membres a diminué de 1100 membres, ceci en raison de la décision de la Finma de limiter les rabais des assurances maladie collectives. Ce bon résultat repose sur une gestion stricte des coûts et une meilleure marge de couverture pour les prestations principales ainsi que des revenus supplémentaires des prestations à des tiers.

Le lancement en automne 2017 du mentorat en ligne constitue un véritable point fort. Pour les membres, le réseau représente sans aucun doute la principale valeur ajoutée. Le réseau n'existe toutefois que si les membres y sont actifs et échangent savoir et expériences. Grâce à la fonction en ligne  „Recherche de membres“ et „Recherche de mentors, h/f“, l'ASC propose à ses membres de se réseauter aussi en dehors des manifestations ASC. A fin 2017, ce ne sont pas moins de 60 mentors qui étaient enregistrés et les premiers mentorats ont été très positifs.

Toutes les oppositions concernant le projet de construction ont été levées en 2017, la démolition et reconstruction de notre immeuble débuteront ainsi au début 2018.

Les cours de conduite développés en 2016 avec des partenaires ont fait leurs preuves dans la formation continue. Les 3 cursus pour les cadres de la relève, les leaders numériques et les cadres expérimentés ont été organisés et favorablement accueillis. Depuis août 2017, l'ASC est certifiée Eduqua. La re-certification NPO prévue l'année dernière a été passée avec succès et obtenu les plus hautes notes.

L'année dernière, l'ASC a renouvelé son magazine "Leader". Autant du point de vue concept que contenu, le Leader ASC a été transformé en un média moderne et adapté à notre temps. Le contenu de "Leader" d'un haut niveau journalistique relate des sujets actuels et pertinents, qui ne s'adressent pas qu'aux dirigeants. La nouvelle présentation correspond à l'esprit de l'Association suisse des cadres ASC et la version en ligne est conçue de manière attrayante.

Le Service Carrière de l'ASC aussi est de plus en plus prisé: après un entretien d'orientation, les dirigeants sont très nombreux à adhérer à l'ASC. Et pour la première fois, une collaboration a pu être lancée avec un Office du travail: dans le cadre des mesures du marché du travail pour les cadres, l'Office de l'industrie, des arts et métiers et du travail des Grisons a approuvé un essai pilote avec l'ASC, permettant aux cadres en recherche d'emploi de profiter gratuitement des prestations du Service Carrière.

Sur le plan politique, l'ASC a surtout été active dans le cadre de la «plateforme» exploitée avec Employés Suisse, la Société des employés de commerce et la Société zurichoise de gestion des ressources humaines. Les thèmes les plus importants traités ont été la Réforme vieillesse 2020 ainsi que les propositions pour la modernisation de la Loi sur le Travail.

Thomas Weibel - 19.jpg

Préface du Président, Thomas Weibel, Conseiller national

Les membres du Comité ASC, du Secrétariat, de la Commission de Gestion et des Comités des groupes de base sont toujours fortement mis à contribution. Mes sincères remerciements s'adressent à tous les participants pour leur engagement en faveur de l'ASC! Nous dépendons énormément de cet engagement. A l'heure actuelle, il n'est pas évident d'être membre d'une association ou d'une société, sans parler du travail bénévole dans un organe pour défendre les intérêts des membres et se charger de responsabilités.

Les résultats de projets de l'année dernière poursuivent leur consolidation. En outre, l'anniversaire des 125 ans de l'ASC met l'association sous les feux de la rampe. Je remercie ici l'équipe du projet pour les idées, le concept et l'organisation en détail - les dirigeants pour leurs portraits, leur soutien et les propositions intéressantes sur les valeurs de la conduite, aujourd'hui et demain - et finalement tous les membres pour leur engagement en cette année anniversaire.

Malgré certains succès - tels que l'augmentation continue de la part des membres femmes et du nombre de partenariats d'entreprise - l'Association suisse des cadres est toujours confrontée à de grands défis. Et ceci ne changera pas ces prochaines années. Je songe ici en particulier à l'attractivité en baisse des associations et au comportement orienté profit des membres. L'attachement à une association et la loyauté envers l'organisation deviennent de plus en plus secondaires.

Le point déterminant est que les prestations soient disponibles rapidement, avantageusement et de bonne qualité. C'est ce que nous avons constaté à fin 2017 auprès des membres passifs. La mise en œuvre de la décision de la Finma de limiter les rabais maximums aux assurances maladie collectives a entraîné un grand nombre de démissions de l'ASC.